archivio

Archivio mensile:ottobre 2014

[Parigi. Dalla mia finestra ad oblò, al settimo piano. 
La distesa degli Champs de Mars.
La Tour Eiffel, la punta avvolta nella nebbia.]

Le foglie degli alberi, mosse dal vento,

sono farfalle gialle

fuori stagione.

Palpito d’ali che non divorerà il cielo.

Parigi 28_10_2014

[Paris. Depuis ma fenêtre à hublot, au septième étage.
L’étendue des Champs de Mars. 
La Tour Eiffel, la pointe enveloppée pas la brume.]

Les feuilles des arbres, agitées par le vent,

sont des papillons jaunes

hors saison,

frémissement d’ailes qui ne dévorera pas le ciel.

Annunci

Tweet_Interview

Simona POLVANI tweet_intervista Thierry FOURNIER

martedì 21 ottobre 2014, ore 11, su Twitter

Annuncio intervista 2014-10-21 alle 09.57.46

Salve!
Ritornano le mie Tweet_Interviste su Twitter.
La prima d’autunno sarà questa mattina, alle ore 11 con Thierry Fournier.

Architetto e compositore di formazione, Thierry Fournier è artista, ricercatore e curatore di mostre indipendente. Attraverso installazioni, opere programmate, oggetti, video e opere sonore, il suo lavoro tesse relazioni tra spazio, tempo e rete, con l’obiettivo di provocare situazioni critiche che interrogano le nozioni di vivente e non vivente, umano e macchina, finzione e reale in una dimensione insieme intima e politica.

Précursion, la sua ultima installazione, è stata creata nell’ambito della residenza di arti digitali di Thierry Fournier alla Maison Populaire a Montreuil, nel 2014. È attualmente esposta nella mostra Véritables préludes flasques (pour un chien) 4/4 – Mémoires d’un amnésique – ! (Maison Populaire, fino al 15 dicembre 2014).

La Tweet_Interview si svolge in francese. Successivamente sarà tradotta in italiano.
Il nostro hashtag è #TwInt.

Per seguire l’intervista, ecco i nostri account:

Simona Polvani: https://twitter.com/SimonaPolvani
Thierry Fournier: https://twitter.com/thfo
Seguiteci su Twitter!

//////////

Tweet_Interview

Simona POLVANI tweet_interviewe Thierry FOURNIER

mardi 21 octobre 2014, à partir d’11h, sur Twitter

Annuncio intervista 2014-10-21 alle 09.57.46

Bonjour,

va bientôt commencer, ce matin, une de mes Tweet-Interviews.
Cette fois-ci le rendez vous sur Twitter est avec Thierry Fournier.

Architecte et compositeur de formation (diplômé de l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon), Thierry Fournier est artiste, chercheur et commissaire d’expositions indépendant. Son travail, à travers installations, œuvres programmées, objets, vidéos et pièces sonores, tisse des relations entre espace, temps et réseau, visant à provoquer des situations critiques qui questionnent, entre autres, les notions de vivant et non vivant, humain et machine, fiction et réel dans une dimension à la fois intime et politique.

Précursion, sa dernière pièce, créée dans le cadre de la résidence en arts numériques de Thierry Fournier à la Maison Populaire, Montreuil, en 2014, est actuellement présentée dans le cadre de l’exposition Véritables préludes flasques (pour un chien) 4/4 – Mémoires d’un amnésique – ! (Maison Populaire, jusqu’au 15 décembre 2014).

La Tweet_Interview est en français. Notre hashtag est #TwInt

Pour suivre l’entretien, voilà nos comptes Twitter:

Simona Polvani: https://twitter.com/SimonaPolvani

Thierry Fournier: https://twitter.com/thfo


Suivez-nous sur Twitter!

———-/////////

Parigi 25 settembre 2014

Al Jardin du Luxembourg, oggi, tra i viali, c’erano dei cumuli di foglie secche, ammassate, fragili e croccanti. L’autunno in tutta la sua accartocciata evidenza. Mi è venuta una voglia irresistibile di saltarci dentro. Et voilà. un profumo di passito e tanti violini martoriati. E il sorriso, poi la risata fragorosa dell’infanzia.
//////////////////////

Paris 25 septembre 2014

Au Jardin du Luxembourg, aujourd’hui, dans les allées, il était des tas de feuilles sèches, entassées, fragiles et croquantes. C’était l’automne dans toute sa clarté recroquevillée. J’ai eu une irrésistible envie d’y sauter dedans. Ed ecco. Un parfum de vin de paille et beaucoup de violons torturés. Et le sourire, puis le rire fracassant de l’enfance.

foto_autunno_365

Senza Titolo, Stefano Frosini, 2013





Tu arrives,  arrives

Une ligne de lumière diaphane

Et me touches

Une main, l’omoplate exposé

Tu viens et tu dissous la cire

À l’oreille aveugle

Impénétrable, j’errais, renfermée

Toute

En bave de soie

Contre, je dis, contre

Impuissante, réfractaire la langue

Au refrain qui décharne

L’aujourd’hui

 

Tu viens et déferles

 Craquèlements incertains de fissures

Cubitus contre malléole

Cils et flagelles à explorer

La pâleur, faire affleurer

La rougeur

Enchantement

A nouveau, je suis

Sur la pierre

Émergeant à la surface

De l’horizon tendu

Apparaître, disparaître

Pétales et feuilles d’ailes déployer

Aller

Encore       aller




Senza Titolo, Stefano Frosini, 2013



 

Simona Polvani

(traduit de l’italien par Camilla Maria Cederna, Ludovico Greco et Simona Polvani)

Photo: Untitled, Stefano Frosini

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: